Le Repair Café du Rhône est une association à but non-lucratif, un lieu de rencontre où s’échangent compétences et connaissances en matière de réparation et de récupération. Les visiteurs peuvent librement apporter leurs objets à faire réparer sans aucune obligation d’adhésion. Ils décident du montant qu’ils souhaitent donner. Cette association a un but écologique mais aussi économique en luttant contre le gaspillage et l’obsolescence programmée.
Rencontre avec Sofiane Zenouda, membre-fondateur du Repair Café de Genay.

  • Qu’est-ce qui vous a amené à vous investir dans une structure telle que le Repair Café ?
    Pour ne rien vous cacher, c’est à la suite d’une émission sur l’obsolescence programmée et notre rapport aux déchets qu’il m’est venu l’idée de créer une casse virtuelle pour le matériel électroménager – un peu sur le même principe que le bon coin mais centré sur la seconde de vie de nos appareils du quotidien. Il est parfois difficile de trouver des pièces de rechange car certains objets ne sont pas réédités. Alors plutôt que de les stocker dans le fond d’un garage ou d’encombrer les déchetteries, cette plateforme propose un lieu de troc à moindre coût d’objets cassés ou incomplets. Peu de temps après sont apparus les “Repair Café”.Ce mouvement, s’inscrivait en cohérence et en continuité avec mon projet. Choqué par l’ampleur et l’impact sur notre environnement du nombre de déchets jetés avant d’être réparés, je me suis lancé dans cette aventure à titre bénévole, il y a 7 ans. J’ai souscrit à l’association située au Pays-Bas pour pouvoir porter l’identité, le concept et l’adapter. Parallèlement mon projet de casse virtuelle – initialement appelé lecoinhs.com – existe encore. Il a été rebaptisé repair-market.com.
  • Aujourd’hui combien de Repair’acteurs sont impliqués dans l’association ?
    Le bouche à oreilles a très vite opéré. Aujourd’hui, nous sommes 15 Repair’ acteurs. Nous sommes bénévoles, pluridisciplinaires, un peu bricolos ou pas du tout. Nous sommes avant tout engagés contre le gaspillage, sensibilisés au zéro déchet et passionnés par le défi de chercher, décortiquer et réparer, dans un esprit collectif. Nous sommes acteurs du changement. Nous sommes en faveur de la réduction des déchets. Nous aimerions faire évoluer les pratiques afin que les gens viennent réparer avant de jeter.
  • Quel type d’objets réparez-vous ?
    Parmi les objets les plus courants, nous démontons et analysons les cafetières, imprimantes, ordinateurs, fers à repasser, machines à coudre, aspirateurs, tronçonneuses, tondeuses… Nous venons avec notre matériel, complété par celui de l’association. Récemment, nous avons acheté un compresseur pour nettoyer les objets très poussiéreux,. Nous sommes équipés de mallettes de petits outillages divers pour souder, de multiple colles…
    Il nous est arrivé de réparer des jouets pour bébés et des trottinettes électriques.
  • Comment se déroule une session de réparation ?
    Le Repair Café est accessible à tous. Sans contraintes pour ne pas générer des freins qu’ils soient économiques, sociaux… Les sessions ont lieu une fois par mois. La participation est libre. Il n’y a pas d’adhésion, pas de prise de rendez-vous. La seule spécificité réside dans le fait que les visiteurs amènent leurs objets et restent avec nous pour comprendre, nous expliquer et nous guider dans les réparations. Tout au long de la session, nous posons des questions (sur les odeurs, les bruits de l’appareil) pour chercher des pistes de solutions. Nous avons souvent une connaissance générale des appareils, les visiteurs sont donc là pour nous guider car ils connaissent leur objet, ils peuvent voir, participer en toute convivialité. Nous ne fonctionnons pas comme un SAV (service après-vente). Tout le monde est gagnant. 70% des objets ont une seconde vie !
  •  Contact facebook : Repair Café du Rhône

Rendez-vous tous les 2èmes vendredi du mois de 18h à 22h!